Lo Gai Saber depuis sa création

Après la mort de Frédéric Mistral (1830-1914) et la fin de la guerre, l'Accadémie des Jeux Floraux fonde l'Escòla Occitana (en juillet 1919) et crée la revue Lo Gai Saber (en septembre de la même année) : Prosper Estieu (1860-1939) en est l'âme.

Lo Gai Saber est chargé de diffuser la graphie restaurée de la langue occitane ; elle est bimestrielle et a 16 pages (8 en occitan et 8 en français).

A partir de 1927, le Collègi d'Occitania, fondé par Prosper Estieu et Joseph Salvat, tout en continuant l'édition de la revue, assure l'enseignement de la graphie et de la langue ainsi qu'un enseignement élémentaire de littérature.

La revue devient trimestrielle et a 36 pages en 1973 ; Ernest Nègre en prend la direction.

En 1982, Philippe Carbonne devient le directeur ; la revue passe à 36 pages.

Au numéro 437, en 1990, la revue passe à 40 pages avec un format de page agrandi qui permet un plus grand contenu ; les pages sont composées avec LaTeX* et l'impression se fait, exemplaire par exemplaire, à la vitesse de deux unités à la minute sur une des premières imprimantes professionnelles laser Xeros** importées.

Depuis 1994, il a été imprimé 29 numéros spéciaux en sus, mais compris dans l'abonnement (25 euros), et les numéros dépassent souvent largement les 40 pages.

*LaTeX est un vaste ensemble de programmes de composition de documents scientifiques et tecniques pouvant traiter toutes les langues, universalement utilisé dans le monde université-recherche (cet ensemble est entièrement du domaine public).

**L'impression sur cette machine, située au CICT (Centre Interuniversitaire de Calcul de Toulouse) devenu maintenant la DTCI (une division de l'Université Paul Sabatier), a duré pendant une vingtaine d'années.